Séance de restitution

 

La séance de restitution de l’atelier se déroule au sein de l’auditorium de la médiathèque Marguerite Duras. Cette projection/débat permet aux travailleurs de l’ESAT du Père Lachaise de découvrir le résultat du travail de leurs collègues. Pour des raisons logistiques, les travailleurs sont divisés en deux groupes qui assiste chacun à une séance.

La première projection est prévue pour 14h. Les travailleurs ayant participé au projet arrivent néanmoins un peu plus tôt pour prendre leurs marques. Ils s’assoient au premier rang et discutent. Heureuse d’être ici, Sophie est pressée de présenter le film à ses collègues : « Je ne leur ai rien dit. Juste tu verras » affirme-t-elle. Audrey marque une petite appréhension qui s’estompe vite, une fois la séance débutée.

 

Séance 1

Le premier groupe arrive et remplit les premiers rang de la tribune. Morgane Rebière présente l’association Retour d’image et Katia revient sur l’expérience valorisante de cet atelier. Après les applaudissements le film est lançé !

L’attention des spectateurs est à son comble. Quelques rires amusés se font entendre au fil des minutes. Lorsque le débat post-projection débute, les participants et Sonia se placent au centre de la scène, face au public.

La beauté des images, principalement réalisées par Sophie, est saluée à plusieurs reprises par les spectateurs. Certains demandent des précisions sur les lieux de tournage et le choix des plans conservées lors du montage. Les travailleurs sont curieux de voir et entendre le reste des rush et demandent à Sonia de leur en faire part. Cette dernière accepte mais souligne qu’il s’agit de plusieures heures d’enregistrements. Michel, Agnès et Myriam, bien que plus discrets, prennent également la parole pour montrer leur satisfaction. Le débat est surtout l’occasion de se remémorer de bons souvenirs telles la séance de confection de marionnettes ou encore la recherche désespérée de la tombe de Gilbert Bécaud lors de la sortie au cimetière du Père Lachaise. Sophie est ravie de voir ses collègues attentifs et se réjouit de leur réaction positive. A l’unanimité, ce fut une très bonne expérience !

Le temps de pause entre la première et la deuxième séance permet de se détendre et d’échanger. Un café, un verre d’eau, quelques compliments et c’est parti pour la seconde séance !

Michel, Myriam, Agnès, Sophie, Audrey et Sonia sur scène

Séance 2

Le second groupe de travailleurs de l’ESAT du Père Lachaise arrive et remplit pour la seconde fois l’auditorium. Diane Maroger présente l’association Retour d’image et Katia prononce de nouveau son discours. Audrey ose prendre la parole et présente le film au public.

L’attention des spectateurs est toujours aussi forte mais les échanges lors du débat sont moins vifs que lors de la première séance. Une encadrante demande aux participants ce qu’ils ont tiré de cette expérience. Une confiance en soi certes, mais également un nouveau regard sur leur environnement de travail à travers l’écoute et l’enregistrement du bruit des machines. Sonia plaisante et suggère aux travailleurs d’écouter le son du sèche linge lorsqu’ils sont à la couture. Michel en profite pour expliquer comment s’est déroulée la prise de son et la tenue du micro. Le chant des oiseaux enregistrés lors de la sortie au cimetière du Père Lachaise séduit le public, tout comme la séquence sur le canal de L’ourcq qui clôture le court-métrage.

La question du montage est de nouveau soulevée. Comment les images ont-elles été choisies et par qui ? Malheureusement, le montage n’a pas été effectué avec les travailleurs, mais Sonia a tenté de rendre compte au mieux du travail sonore réalisé durant les séances d’atelier. Une première projection a d’ailleurs été organisée la veille de la restitution afin de peaufiner le film en présence des participants. Enfin, une membre du personnel prend la parole pour présenter tout ce que propose la médiathèque Marguerite Duras : cours de danse, projections mais aussi films audiodécrits.

Cet après-midi marque l’aboutissement d’un travail d’équipe. Sonia souligne l’apport de chaque participant à cet atelier. Michel a beaucoup interagi avec les passants, Agnès a réussi à laisser place à la parole de l’autre, Myriam s’est quant à elle révélée excellente comédienne. L’équipe et le public ressortent ravis de ce moment d’échange. Une travailleuses demande s’il est possible de participer prochainement à un atelier comme celui-ci. Preuve que ce projet a permi de convoquer la sensibilité de tous.

 

Communication

Mercredi 27 Septembre 2017 : Séance de restitution/projection 14H-17H

Médiathèque Marguerite Duras / 115 Rue de Bagnolet, 75020 Paris

Lien Que faire à Paris

Flyer Projection